Quelles sont les procédures de désinfection du lieu de travail ?

Quelles sont les procédures de désinfection du lieu de travail ?

Les procédures de désinfection du lieu de travail ne sont pas compliquées du tout. Cependant, il est nécessaire de bien les connaître, afin de remplir les obligations légales et de protéger votre santé et celle des autres. Cela vaut donc la peine d’en parler, tout en opérant à la fois une précision au niveau terminologique et une autre au niveau opérationnel. Cette dernière concerne d’ailleurs les entreprises d’assainissement.

L’assainissement des lieux de travail : une obligation et un outil de protection

L’assainissement du lieu de travail est une obligation légale et en même temps un instrument de protection. Concernant le calendrier, la législation n’est pas très précise et ordonne simplement que l’assainissement soit périodique. Bien sûr, certains cas sont des exceptions. Parmi lesquels, le plus redouté de tous : que le milieu de travail ait été récemment fréquenté par une personne positive au Sars-Cov2. Dans ce cas, l’assainissement est obligatoire, et doit être effectué dans les meilleurs délais, certainement avant la réouverture des locaux à la fréquentation d’autrui.

Au-delà des dispositions de la loi, il est bon de porter une attention particulière à la question de l’assainissement. C’est en fait l’un des outils pour prévenir l’apparition d’épidémies. Le plus grand risque est de mettre en danger votre propre santé et celle de vos employés. Cependant, il existe un autre risque, à occulter par la sécurité sanitaire mais à ne pas négliger. La référence est à l’interruption de l’activité de production en présence.

Cette interruption risque de compromettre la qualité du travail, ou du moins de la ralentir, si les activités relèvent du secteur tertiaire et donc, d’une manière ou d’une autre, peuvent être exercées à distance (à domicile, en smart working). L’interruption risque cependant de générer des dommages irréversibles si les activités concernent la fabrication et l’industrie, elles doivent donc nécessairement être exercées en présence.

Il existe deux façons de limiter les dégâts. Le premier est le respect des règles de prévention, qui prévoient l’utilisation d’appareils individuels et le maintien, dans la mesure du possible, de la distanciation sociale. Plus facile à dire qu’à faire, si l’on considère que même le bureau le plus petit et le moins équipé offre des espaces communs de socialisation, sans parler des services.

L’autre méthode consiste précisément dans le respect des obligations en matière d’assainissement . En gros, il est bon de souvent désinfecter le lieu de travail. À quelle fréquence? Encore une fois, le législateur ne s’est pas exprimé clairement à ce sujet. Pas tout à fait arbitraire, certains experts suggèrent tout de même une cadence bihebdomadaire.

Procédures d’assainissement : une nécessaire clarification

procédures de désinfection du lieu de travail

Comme évoqué en début d’article, il est bon d’apporter une précision sur les modalités d’assainissement au sens strict, ou sur les activités qui font un assainissement tel. Il y a une certaine confusion à ce sujet. Par exemple, le terme est souvent considéré comme synonyme d’assainissement et de nettoyage en profondeur. La réalité est tout autre : le nettoyage et la désinfection sont des concepts différents.

Le nettoyage consiste simplement à éliminer la saleté visible. Fondamentalement, le nettoyage est cette activité qui, en règle générale, est effectuée plus ou moins quotidiennement à l’intérieur de ses propres résidences et dans n’importe quel environnement (intérieur ou extérieur).

L’assainissement ajoute un élément supplémentaire, et cet élément est simplement l’élimination des microbes qui peuvent causer des maladies. Un détail non négligeable, si l’on considère l’impact que le virus exerce sur nos vies, d’un point de vue sanitaire et autre. De ce fait, l’assainissement permet de minimiser le risque de contracter le Covid dû à la contamination des locaux et des surfaces.

L’assainissement doit être réalisé avec des produits spécifiques. Les détergents classiques ne suffisent pas, il faut utiliser des variantes qui contiennent des substances capables d’éliminer les bactéries et les virus. Il s’agit le plus souvent de produits à base d’alcool ou de produits contenant de l’eau de Javel. Vous êtes déjà nombreux à avoir fait leur connaissance, vu la nécessité d’un “nettoyage en profondeur” que les événements de l’année dernière ont mis en place.

Comment choisir l’entreprise d’assainissement

En gros, personne n’interdit de procéder de manière autonome à la désinfection. Cependant, ce n’est pas un choix judicieux. D’abord parce que l’utilisation de produits spécifiques est moins simple qu’on ne l’imagine, si l’on veut vraiment réduire le risque de contagion. Deuxièmement, parce que le bricolage prend encore beaucoup de temps.

La solution idéale, voire substantiellement obligatoire du point de vue de la commodité et de l’efficacité, consiste dans les sociétés d’assainissement. Ils se spécialisent exactement dans l’assainissement (et d’autres formes d’assainissement en profondeur). Ils utilisent des produits ad hoc, suivent des procédures de désinfection avancées, qui leur permettent d’atteindre une efficacité maximale en peu de temps. Entre autres, leur coût est loin d’être prohibitif.

Quelle entreprise d’assainissement choisir ?

Nuisible Expert est l’un des meilleurs choix que vous puissiez faire.

Bien sûr, chez Nuisible Expert, nous sommes réputés pour les travaux de rénovation sur cordes, mais nous sommes heureux d’aller à terre pour offrir des services d’un type très différent, mais toujours axés sur la sécurité et le confort dans l’utilisation des locaux.

L’assainissement de Nuisible Expert dispose des meilleurs produits (tous autorisés par les établissements de santé) et des procédures les plus avancées.

Nous opérons depuis longtemps, mais nous avons acquis un savoir-faire spécifique surtout au cours de la dernière année, donc notre activité vise en grande partie à lutter contre la pandémie et à réduire le risque de contagion.