Prévention des parasites à la maison : quand est-il opportun de faire un contrôle ?

Prévention des parasites à la maison : quand est-il opportun de faire un contrôle ?

Les ravageurs et les mauvaises herbes ne sont souvent pas visibles à l’œil nu et leur présence n’est perceptible que lorsque les dégâts deviennent vraiment graves. Grâce à une surveillance avec des visites à domicile régulières, les experts en lutte antiparasitaire ont la possibilité d’inspecter l’installation et de rechercher de nouvelles menaces liées aux ravageurs, évitant ainsi efficacement une infestation nuisible. Dans le même temps, des visites régulières aident en fait à contenir les coûts de gestion de toute lutte antiparasitaire ou de lutte contre les rongeurs. Pour cette raison, que ce soit dans le cas d’appartements neufs ou démodés, en particulier dans les zones à risque, il devient important de contrôler régulièrement les parasites, afin d’éviter leur prolifération.

À quelle fréquence est-il recommandé de contrôler les parasites ? Essayons de clarifier.

Afin de le prévenir efficacement, il est conseillé de contacter une entreprise spécialisée dans la lutte antiparasitaire pour effectuer des traitements de lutte réguliers sur une base trimestrielle. Cependant, l’emplacement, la taille du bâtiment, les conditions météorologiques, la période de l’année et le type de parasite ou de ravageur peuvent influer sur la fréquence recommandée. Parfois, un suivi une ou deux fois par an peut suffire. D’autre part, si en plus des maisons privées, nous prenons en considération les entreprises, les activités commerciales ou les bâtiments publics, en particulier si dans les zones à risque, il peut être approprié de surveiller avec des interventions préventives sur une base mensuelle.

De plus, en cas de déménagement dans un autre logement, un bilan de santé est recommandé avant de déménager. En effet, il est préférable de trouver à temps une éventuelle infestation et d’attendre encore quelques semaines le transfert, plutôt que de se réjouir du début d’une nouvelle vie et de se retrouver peu après dans une situation désagréable. Lors d’une lutte antiparasitaire, quel que soit le type de parasite, il est également nécessaire de sortir de la maison.

Que faire dans le cas de maisons neuves ?

prévention anti-parasites

Y a-t-il besoin d’un contrôle préalable des mauvaises herbes ici aussi ? La réponse est oui, voici pourquoi :

• Les maisons nouvellement construites peuvent avoir des fissures ou des lacunes le long de la fondation, par lesquelles les parasites ou les souris peuvent entrer.

• Une nouvelle maison est ouverte sur l’environnement pendant une grande partie du processus de construction, offrant ainsi un accès facile aux souris, aux cafards et à de nombreux autres types de parasites.

• De nombreux matériaux de construction sont stockés dans des zones ouvertes et souvent humides avant d’être utilisés.

• Parfois, les insectes se trouvent déjà dans les matériaux de construction et sont donc transportés directement vers la nouvelle maison.

• Les nouveaux bâtiments sont, dans la plupart des cas, construits dans des zones qui étaient auparavant vertes ou avaient des terres, dans lesquelles de nombreux parasites vivent très probablement.

• Une grande attention doit être portée notamment dans le cas des constructions en bois, matériau connu pour attirer les termites.

• Toute accumulation de sciure derrière les murs peut favoriser la croissance de moisissures qui nourrissent de nombreux parasites.

Par conséquent, il devient recommandé dans toute situation et pour tout type de bâtiment d’effectuer des interventions de lutte antiparasitaire, afin d’éviter la possibilité d’une désinfestation. Il est important de contacter des experts du secteur, tels que Nuisible Expert qui, avec ses nombreuses années d’expérience, sera en mesure d’assurer un excellent service et la certitude d’un lieu sain.